You are here: Accueil Avalon La Gazette Gazette N°4 - Page 4

Avalon

Gazette N°4 - Page 4

Envoyer Imprimer PDF
Index de l'article
Gazette N°4
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5
Toutes les pages


Ainadak par Laorrus

 


Un article de Gnomipédia, l'encyclopédie des gnomes libres qui vont récupérer leur capitale.
Pour les articles connexes, voir Ainarik, voir Londak.



Lieu de découverte


Sombrevallon, Région de Darnassus

Ainadak est le nom de l'elfe découvert non loin de Darnassus il y a quelques jours par une équipe de recherche internationale, présidée par Laorrus. Datant d'environ 3 années et doté d'une locomotion en partie bipède, Ainadak a initialement été considéré comme le représentant d'une nouvelle espèce.



Découverte


Ainadak a été découvert le 4 novembre de cette année à Sombrevallon non loin de Darnassus dans le cadre de l'International Research Expedition of Ironforge, un projet regroupant une trentaine de chercheurs gnomes, nains et humains co-dirigé par Laorrus (maître du monde connu et inconnu), Borogrim (petologie) et Mini Kel'Thuzad (palaologie). Les premières traces d'Ainadak ont été repérées par Laorrus lui même, une fois que Borogrim les lui ait montré.


photo plus nette ici la technologie gnome étant ce qu'elle est la miniaturisation a encore échoué

Ainadak a été décrit une première fois le 5 novembre mais son rattachement à l'espèce Elfum Noctum n'a été proposé que plusieurs jours après.

Répertoriée sous le code AL 288-1, Ainadak a été surnommé ainsi par ses découvreurs car ces derniers racontaient des histoires de raids Avaloniens le soir sous la tente, en répertoriant les ossements, qu'ils avaient découverts. Elle est parfois également surnommée l'elfe, la chose ou fkjflkjfsikdak, qui signifie " c'est vraiment le fils d'Ainarik et Londak " en langage démoniaque.

Ainadak est gardé à la prison de Stormwind et une réplique est exposée au Museum national d'Ironforge à Ironforge.



Principales caractéristiques


La découverte d'Ainadak fut très importante pour l'étude des elfes et de leur reproduction : il s'agit du premier elfe relativement complet qui ait été découvert et dont les parents sont deux elfes mâles. Ainadak compte en effet 52 ossements, un tentacule, une chevelure filasse, un arc, un pagne, une paire de sandales, un sac à dos, une carte, un renard nommé " sheeper ".

Ce dernier élément s'est révélé extrêmement important pour reconstituer la locomotion de l'espèce Elfum noctum virum. Si Ainadak devait être encore partiellement arboricole, depuis son passage à Ironforge, il est devenu principalement bièrophage.

Ainadak est probablement un sujet masculin si l'on en juge par sa petite stature et les caractéristiques de son sacrum et de son bassin. Il mesure entre 1,60 m et 1,80 m, et peser au maximum 25 kg.

Depuis, d'autres elfes de pères mâles ont été découverts mais peu sont aussi intelligents.



Position phylogénétique


Ainadak appartient à l'ordre des Primates, la famille des Elfidés et au genre Elfum nostrum. Plus précisément, il s'agit d'un elfe de la nuit de Sombrevallon.

Pour Laorrus, à partir du grand carrefour d'il y a 8 à 10 millions d'années qui aboutira à la séparation des lignées des hauts elfes et des elfes de la nuit, s'épanouit " un vrai bouquet d'elfes dont Ainadak est une des fleurs, j'aime pas les fleurs".




Recherches actuelles


L'étude des comportements d'Ainadak est encore en cours par nos chercheurs les plus qualifiés. Outre une étude complète de son crâne qui a nécessité le recrutement d'un prêtre sachant manier parfaitement la masse, une étude est en cours pour comprendre le mode de pensée de la personne.
En effet, mis dans un groupe et en présence d'un " Boss ", Ainadak se place juste devant celui ci et feint la mort.
Ces aptitudes semblent prouver qu'Ainadak ait des talents de chasseur ce qui intrigue les chercheurs car les deux parents seraient pourtant guerriers à l'origine, mais ils semblent s'être volatilisés et nos chercheurs tentent désespérément de leur mettre la main dessus.
Malheureusement, Laorrus le chercheur principal est actuellement sur diverses études telles que la mise en place de la " Religion du grand engrenage " ainsi qu'une étude toute personnelle de la reproduction des elfes femelles en période de rut face au plus beau des gnomes du monde.

 

 



 

Actualités MMORPG

Veuillez rendre accessible en écriture le répertoire du cache !