You are here: Accueil Avalon La Gazette Gazette N°4 - Page 3

Avalon

Gazette N°4 - Page 3

Envoyer Imprimer PDF
Index de l'article
Gazette N°4
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5
Toutes les pages

Entretien avec une Sainte par Anaros

 


*Embauche toujours la même petite orpheline heureusement pas trop traumatisé désireuse de travailler un peu et de se faire plein d’argent*


Bien, déjà bonjour à tous, nous nous retrouvons aujourd’hui pour tout savoir sur Tata Leoni, l’ex marraine de l’organisation du chocolat, ayant eu la recommandation chinoise de l’année pour ces heures de travail à récupérer divers composants, et reine de la mode à ses heures.


Cette entrevue est réalisée pour le compte de Vogue avec donc la star Leoni, une Avalonienne qui a su séduire le public grâce à sa gentillesse, si je vous jure !


J’ai donc retrouvé Leoni au berceau de l’hiver un endroit qu’elle a l’air d’affectionner tout particulièrement. J’ai juste du graisser la patte de quelques connaissances pour pouvoir la retrouver, vu qu’elle ne souhaitait pas trop être dérangée.

Ensuite je me permettrais de commencer l’entrevue par un autre rituel *mord Leoni* et se prend un coup de masse dans sa tète….

Voila l’interview peut commencer sur de bonnes bases. *met de la glace sur la bosse*

 


Bonjour, Leoni, qu’est ce que c’est calme ici n’est ce pas ? Vous allez bien ?


-         Oui je vais bien, et le calme c’est bien mieux pour réfléchir, merci de demander je vais très bien.


La deuxième question qui me brule les lèvres est évidemment, comment se passe cette retraite, à quoi passez vous vos journées ?


-          Je passe mes journées à m’occuper d’orphelin, d’aider au mieux, tout en leur apprenant à lire et à écrire.


Et vous faites ça tout le temps ?


-          Oh oui cela prend beaucoup de temps, et les enfants sont gourmands, il suffit de leur donner l’opportunité d’apprendre, ils sont fragiles vous savez. Nous sommes obligés de leur donner de l’affection vu qu’ils en manquent et qu’ils sont très demandeurs, c’est un travail à plein temps.


Mais vous êtes à la retraite, Quel âge avez-vous ?


-          La retraite n’est absolument pas une question d’âge mais de volonté, j’ai voulu me retirer des forces actives d’Avalon. Le combat est une lutte certes, mais l’éducation des enfants en est une aussi.


Vous arrivez à couvrir vos frais ? Vous ne manquez de rien ?


-          Il n’y a aucun soucis pour ça, je n’ai pas besoin de grand-chose et puis je mange avec les enfants, tout est sur place.

Je vois que vous avez l’air de continuer à veiller sur Avalon, mais ce n’est pas trop ennuyant de ne plus être au cœur de l’action, d’avoir des palpitations à chaque pas que vous faites dans des donjons plus obscurs les uns que les autres ?


-          Non, ce qui me manque ce ne sont ni les palpitations ni les combats, ce sont plutôt les gens, mes amis. Je les vois beaucoup moins à cause de nos occupations respectives. Je m’inquiète pour eux tout le temps en fait, je pense à eux tous les jours.


On parle toujours de la « sainte » Leoni, vous rappelez vous d’où vient ce surnom ? En avez-vous eu d’autres aux cours de vos périples ?


-          Oulaaaaaa …. ! ce surnom remonte à très loin, je ne me rappelle même plus à quelle occasion j’en ai hérité. Je crois bien que cela fait dans les 2 ans et demi ou 3 ans. Et ça m’a collé depuis, je n’ai pas d’autre surnom.


Vous ne vous êtes jamais écarté de cette voie de « sainte » ?


-          Tout dépend de la définition de chacun, certains vous dirons que oui, d’autres que non, j’aimerais plus de précision.


Et bien vous vous occupez d’orphelin, vous avez l’air de ne pas faire d’excès, cela fait presque trop parfait non ?


-          Possible, je ne dois pas avoir les mêmes priorités que les autres, mais j’aime ce que je fais profondément. Je ne demande pas à être approuvé ou suivi, juste que l’on me laisse tranquille et en paix.


Et sinon, quelle est votre couleur préférée ?


-          Incontestablement le vert d’eau


C’est un animal ça ?...


-          ….


En parlant de couleur, N’avez-vous jamais été frustré de ne jamais gagné le concours photo d’Avalon ?


-        Bien sur que si, je suis arrivée deux fois deuxième je crois mais jamais gagné, on verra pour le prochain sujet. L’art reste une affaire très subjective de gout.


Parlons un peu de cette passion, le chocolat, vous étiez considérez par tous, comme la maitre chocolatière Avalonienne par excellence, que s’est t’il passé ? Pourquoi avez-vous arrêté ?


-          Ce fut longtemps ma faiblesse, mais tout le monde sait que ce n’est pas très bon ni pour la santé ni pour les rondeurs. J’ai à un moment donné eu des soucis de palpitation enfin de faiblesse au cœur, j’ai dû arrêter le chocolat et faire un peu plus d’exercices pour muscler mes artères dirons nous.


En rêvez-vous ? Et surtout sous quelle forme le préférez-vous ? Les gâteaux ? Les mousses au chocolat ? Les petits chocolats craquants ou plutôt les truffes ?


-         Du temps où j’en engloutissais une grande quantité, je les préférais sous forme de moelleux, bien que toute forme de chocolat m’aille. Depuis que j’ai décidé de ne plus y toucher, je n’y pense plus, je n’en rêve plus non plus.


Vous n’avez plus jamais été tenté ? Je me souviens qu’un elfe avait failli y passer ! *sifflote*


-          De mémoire j’ai failli une fois, je pense que l’intention de me tenter m’a mise en colère, j’ai perdu mon sang froid. Je devais être dans une période de grande fatigue. Je ne suis pas infaillible ni parfaite, je fais des erreurs comme tout le monde.


Un petit oiseau se pose dans la main de Anaros à ce moment la, on peut y voir accrocher à sa patte un petit parchemin. Anaros le prend et demande à l’orpheline de le lire pour lui discrètement.

Haha ! Vous êtes démasquée !!? Vous vous prétendez à la retraite, alors qu’en fait vous été vu récemment au cœur du magma de source sure ? C’était pour un diner en famille ? Vous avez des explications ? *arbore une expression angélique*


-          Oui j’en ai une bien sur, c’était une invitation d’une très chère amie, pour une sortie organisée. Une sorte de 4ème Anniversaire. On ne peut pas prétendre que le cœur du magma soit un endroit extrêmement dangereux pour nous. N’est ce pas ? Et je pense que si ce genre de soirée se reproduit je viendrais volontiers, cela reste une soirée en l’espace de 3 mois.


Du coup, que faites vous de votre superbe collection de robes ? Et de pierres en tout genre ? Car vous ne devez plus trop les utiliser ?


-      Tout est dans mes coffres, mes malles ou autres…


Vous les ressortez de temps à autre ?


-        Je n’en ai pas eu l’occasion mais qui sait ?


Comment faites vous pour rester toujours aussi calme ?


-          Parce que vous trouvez qu’il y a une raison pour s’énerver ?


Bun heuuuu non.


-          Et bien voila je n’ai aucun mérite.


Voila une question que tout le monde se pose, se rapproche de Leoni alors qu’elle recule de quelques pas… comptez-vous revenir un jour et sortir de votre retraite ?

Leoni sourit.


-          J’ai beaucoup trop à faire avec les enfants, pour y penser, je ne saurais répondre mais dans l’absolu rien n’est impossible. Sauf si il m’arrivait de mourir, et la réponse serait vite vue.


Leoni rit gracieusement à cette idée.

Mais qu’est ce qui pourrait venir à bout d’une Leoni ou la tuer ?avec tout ce que vous avez déjà vécu ?


-          Très bonne question, je ne vois pas quoi vous répondre. A vrai dire je n’en ai même aucune idée.


Bien merci d’avoir répondu à ces questions, passons maintenant aux questions des lecteurs, pour clôturer cette interview en beauté *sort des petites fiches de sa poche avec plein de questions dessus*

Aimez-vous les paladins ?


-          Ne généralisons pas tout de même, ils ne sont pas tous « aimables »,


Et les gnomes ? Que pensez-vous de leur sacrifice permanent ?


-          *Leoni soupire* je suis obligée de répondre à ça ?


Bun vous n’êtes pas obligée, c’est juste pour nos lecteurs.


-          J’utilise mon joker alors ! Et vous n’avez plus le droit de reposer la même question.


Oui ne vous inquiétez pas, sinon de la part du petit Dogra, on aimerait certains détails vis-à-vis de votre relation avec un certain Faer ?


-        Il n’y a pas de détails croustillants à révéler, il fut un temps ou j’étais très proche de Faer malgré sa démonitude, c’est une partie de ma vie que j’aime bien mais nos chemins se sont séparés naturellement. Nous sommes restés amis depuis.


Bien, de la part d’une lectrice à quel âge avez-vous mangé votre premier morceau de chocolat ?


-          Une Elfette je parie… ! *Leoni semble réfléchir profondément* je dirais dès mon enfance.


Et elle est lointaine cette enfance ? Ou proche ?


-          Elle est ou la moyenne que je calcule.


Disons que 5 ans c’est proche, 15 ans c’est plus vieux, et 30 ans c’est ouh la !


-          Alors disons que c’est entre plus vieux et Ouh la !


Paraitrait que vous connaitriez le tour de taille de vivi et ses mensurations ?


-          C’est exact.


Quelles sont t’elles ?


-          Cela ne vous regarde pas. Enfin cela ne regarde pas ce fameux lecteur.


Quel est le vrai poids de Garion ? Sont bizarre ces lecteurs vous ne trouvez pas ?


-          Alors ça c’est une vraie colle ! Je crois que le chiffre n’a pas encore été inventé… !


D’une lectrice désormais, avez-vous un amoureux ou une amoureuse ?


-          Je n’ai pas d’amoureux et je n’ai jamais été intéressée par les amoureuses


Pourquoi vous vous étés colorés les cheveux !? Vous comptez vous les laissez pousser ?


-          Leoni rit. Ça c’est de l’elfette, Elhenna ce genre de question ! La coupe était pratique pour le combat et comme ce jour j’étais chez le coiffeur je me suis laissé convaincre. Vous ne me trouvez pas bien comme ça ?


Bun je vous trouve très bien comme ça.

Bien nous avons fait le tour de nos questions, hmmm ha oui avez-vous un petit mot à passer une chose à dire ?


-          A part envoyer des bisous à la majorité des Avaloniens, non je n’ai plus rien à dire.


Bun je vous remercie de nous avoir accordé cet entretien, et je vous dis à bientôt pour une nouvelle interview, dans la prochaine Gazette.


-          C’est un plaisir Anaros.


Leoni comme à son habitude a disparu d’un coup *pouf* tandis que l’elfe remballe ses affaires en se disant qu’il a fait du bon boulot…

 

 

 



 

Actualités MMORPG

Veuillez rendre accessible en écriture le répertoire du cache !