You are here: Accueil Avalon La Gazette Gazette N°3

Avalon

Gazette N°3

Envoyer Imprimer PDF
Index de l'article
Gazette N°3
Page 2
Page 3
Page 4
Toutes les pages

Ce mois ci dans la gazette :

 

1- L'Edito de Garion

2- Souvenirs souvenirs par la grande Phaenan

3- Entretien avec une plumu par Anaros

4- Ingénieurie quand tu nous tiens par Isshrinä

5- Recette de cuisine exclusive par Bhryn

6- Informations exclusives et petites annonces

 

 

 

Edito

GarionJe me hâte de faire cet édito, à la demande du nouveau rédacteur, avant que l’on dise encore que ce sont les vieux qui s’y collent !! Evidemment, j’aurais pu dire beaucoup de choses sur beaucoup de sujets. J’aurais pu dire que je suis fier que l’on m’ait demandé de rédiger cet encart. J’aurais pu dire, à vous membres d’Avalon, de faire attention à vos responsables, car les responsabilités sont des contraintes et que ces contraintes ne sont pas compensées par quelques formes de rémunérations que ce soit. Si notre structure à survécu jusqu’à aujourd’hui, c’est grâce à vous mais aussi grâce à la grande patience de nos conseillers passés et à venir.

J’aurais pu dire qu’en ce mois de septembre, j’espère que la communauté entrera dans un nouveau cycle énergique, une motivation nouvelle après ces quelques mois de repos. Les moments difficiles sont sûrement derrière nous et la solidarité, la motivation de chacun sera déterminante dans l’avenir. J’aurais pu, tout simplement, ouvrir cette nouvelle édition de la Gazette, en remerciant les reporters nouveaux et anciens qui ont permis à ces articles de voir le jour.


J’aurais pu aussi faire un choix...


Garion

 

 


 

 

Souvenirs souvenirs par la grande Phaenan

 

« Pour Kil'Jaeden ! Pour la Légion ! »
La voix tonitruante de l'archidiable résonna sur les falaises de la Balafre Impure.
Chargeant le Nain en armure qui osait se dresser devant lui, Kazzak abattit sa lame pour
le balayer. Les pieds fermement ancrés au sol, le guerrier encaissa le coup derrière son
bouclier, ne cédant guère que quelques pas au colosse.
« Pour Magni ! », hurla le Nain en retour avant d'écraser son
marteau sur l'armure du démon. Plusieurs Gardes Noirs et Nathrezim dépassèrent les
deux combattants sans prêter main forte à leur Seigneur, franchissant à vive allure la
trentaine de mètres les séparant des alliés du Nain.
Alliance et Horde, Nains et Kaldorei comme Trolls et Taurens, Aarkoniens ou non. Ils
regardaient ces démons les charger... La tête froide, les deux Malakiennes joignirent leurs
efforts à ceux des autres Mages du bataillon. Entonnant de puissantes incantations et
oubliant un moment la menace de l'archidiable, tous se concentrèrent sur ses séides. Le
voile séparant les mondes se déchira, stoppant la charge des démons avant qu'ils
n'atteignent leurs rangs ; aspirée dans la faille par ce déchaînement magique, la garde
rapprochée de Kazzak se retrouva bannie hors d'Azeroth dès que la brèche fut refermée.
La perte de cette poignée de serviteurs n'alarma pas le moins du monde Kazzak, lequel
continuait à s'amuser du Nain se croyant capable de se mesurer à lui. D'un négligeant
revers de la main, le colosse invoqua une dizaine de traits d'ombre qu'il projeta vers les
rangs de ses ennemis. L'incantation fut si rapide et parfaitement menée qu'aucun des
Magiciens ne parvint à la contrer. Les énergies tirées du Néant fusèrent au hasard sur le
bataillon. Au dernier instant, elles se heurtèrent à diverses barrières dorées érigées in
extremis
par les Prêtres de la Lumière.
Après une brève lutte, les énergies magiques s'annulèrent mutuellement. Non sans avoir
passablement échauffé le sang de tous. Plusieurs combattants se ruèrent vers Kazzak,
d'autres encochèrent leur arc. Travaillant désormais individuellement, les Magiciens
canalisèrent avec avidité les énergies arcaniques. Fermant exceptionnellement les yeux
sur cela, les Druides puisèrent dans les forces du Monde, certains pour apaiser les
blessures de leurs alliés, d'autres pour nettoyer plus directement la souillure de
l'archidiable.
Le combat n'en était qu'à ses prémices...
Kazzak et sa garde noire :


kazzakdeboutSon visage grotesque affichant un rictus moqueur, l'archidiable se tourna un instant de ce
Nain dont les piqûres de moustique ne parvenaient guère qu'à l'amuser. Portant la main à
son menton, Kazzak lissa calmement son bouc, choisissant ses proies parmi l'essaim
d'insectes l'assaillant. Tout en réfléchissant, il saisit des combattants venant de le frapper
à la cuisse, le soulevant tel un fétu de paille pour le projeter au hasard. L'Humain alla
s'écraser contre un rocher, vingt mètres plus loin... et se releva, simplement sonné. Voir
cela aida l'archidiable à se décider : ce Paladin serait de ses victimes. Aussitôt, le second
de Kil'Jaeden prononça des mots de pouvoirs, tissant une malédiction sur plusieurs de
ses assaillants. Serviteur des Eredars, commandant même à des Nathrezim, Kazzak
comptait montrer à ces mortels qu'il les surclassait tant sur les arcanes que sur les armes.
Une poignée de secondes plus tard, l'étonnement se devina sur ses traits monstrueux :
Mages et Druides avaient brisé sa malédiction après l'avoir seulement étudié un instant...
Puis la douleur mordante, lorsque la flèche de ce Kaldorei parvint à lui transpercer
l'épaule gauche.
Un nouveau coup reçu à la taille, et cela en fut trop. Le Seigneur démon n'avait plus de
patience pour ce Nain hargneux qui lui faisait perdre son temps. Psalmodiant, il forma une
boule d'énergie crépitant au creux de sa main, puis l'abattit sur le Nain. La déflagration qui
s'ensuivit fut accompagnée par le grognement de douleur du guerrier... Et pourtant,
l'instant d'après le Nain sentit que la terre elle-même guérissait ses chairs brûlées ; les
soigneurs défaisant les maux causés par la magie du démon.
Celui-ci commença à comprendre, enfin, en voyant ses diverses tentatives réduites à
néant par ces mortels. Brandissant sa lame gigantesque, il frappa encore et encore, mais
les énergies déchaînées par les Magiciens usaient sa résistance petit à petit. Il invoqua
bien de nouvelles volées de traits d'ombres, mais son sang s'échappait de la multitude de
blessures causées par le tourbillon des lames de ses assaillants.
Lui ? Qui n'obéissait qu'aux plus puissants de la Légion Ardente ?
Tomber ainsi ?
Cette humiliation n'eut pas même le temps de lui inspirer une rage salvatrice. Ployant
sous son propre poids, le colosse posa un genoux à terre... exposant son torse aux coups
de grâce des guerriers l'entourant.
L'Archidiable s'effondra, plongeant la Balafre Impure dans un silence stupéfié...
L'orgueil entraîne toujours la chute :

kazzakcoucheHaletants, les combattants s'assurèrent rapidement de la mort de leur adversaire avant de
s'écrouler, épuisés. En guère meilleur état, les Magiciens foudroyés par un mal de crâne
approchèrent du cadavre de Kazzak, soutenus dans leur avancée par des chasseurs et
des druides.
Le bras-droit de Kil'Jaeden, Champion de Sargeras, le plus puissant démon resté sur
Azeroth, n'était plus.

 

 

 

 

 

 

 


 

Entretien avec une plumu par Anaros

 

*Embauche une petite orpheline désireuse de travailler un peu et de se faire plein d’argent*

Bien, déjà bonjour à tous, nous nous retrouvons aujourd’hui pour tout savoir sur mèmère dodue alias Laël, cette sublime chouette, qui hélas se cache déjà derrière un gros tas de plumes pour préparer l’hiver.

Cette entrevue est réalisée pour le compte de Vogue Elfette avec donc la star Laël, une Avalonienne qui a su séduire le public notamment grâce à son gout prononcé pour le chocolat et ses répliques mordantes !

J’ai donc retrouvé Laël au fin fond de reflet de lune, près d’une statue de chouette, ou elle m’attendait pour pouvoir commencer à parler. Nous reviendrons plus tard sur les détails de son bain annuel.

Bonjour, Laël, déjà pourquoi avoir choisi cet endroit ? Il t’évoque des choses en particuliers ?

- Déjà, c’est pour ma paix intérieure, et pi parce que je suis nulle en orientation. Je suis à peu près sure de m’y retrouver par ici enfin je crois. Et puis je prenais mon bain annuel dans le coin alors...

Pourquoi avoir choisi la voix de la chouette ? Une raison particulière ?

- La chouette c’est ultra chouette ! dit un vieux dicton.
- Non mais plus sérieusement la chouette est une façon de vivre, et puis la chouette a la danse la plus spectaculaire, une élégance remarquable que tout être devrait lui envier et enfin un plumage doux et soyeux.

Humm, et au sujet disons de votre forme actuelle des signes particuliers ?

- Alors la raison de mon embonpoint, car une chouette ça en a, c’est pour recueillir les gnomes à choyer, pour se protéger de l’hiver, pour écraser les malotrus.
La technique est simple, c’est la technique du saut de l’ange, et ensuite ça fait « SPLOUTCH ».
En résumé je suis une super héroïne. Dit elle en crachant une plume qui virevolta jusqu'à son « embonpoint ».

Donc on peut affirmer que vous êtes une super héroïne ?

- Je suis même encore plus que cela…. Je suis la représentation de la force et de l’honneur, je suis SUPER CHICKEN !
- Cela vous cloue le bec… ? moi aussi ça m’a fait cet effet la…

Vous disposez donc de super pouvoirs ?

- J’ai une musculature surdéveloppée, un coup de n’abdos, je sers le bide, j’expire et hop un coup de choco, c’est de la que vient ma force.
Ensuite, je suis toute gentille toute douce mais en fait….
Enfin être Super Chicken, ça permet de manger 6 kilos de choco par jour, de tricoter, de rembourrer les duvets et enfin de servir de coussin, et puis je vole….
Vous volez ?

- oui, je vole, bon j’ai parfois besoin d’un peu d’aide, quand je suis fatiguée, une petite catapulte et ça passe.

Comment gérer vous cette vie en tant que super-Chicken ?

- je ne vais pas me plaindre d’être mondialement connu, les autographes et tout, c’est dur, enfin une plume par ci, une plume par la, bref la rançon de la célébrité.

Vous n’avez pas peur d’être déplumée un jour ?

- Je suis de toute beauté, ça impose un attrait incessant, et puis j’ai plein de couches et de sous-couches !
De toute façon je refuse d’être déplumée, des vilaines personnes sont tentées.

Un long silence s’en suivit comme si elle n’osait pas en parler

- J’ai des ennemis qui veulent me faire bouillir, notamment un démoniste huileux en chaise roulante. Il souhaite m’enfourner, c’est odieux et cruel…son expression c’est être fait « comme un nugget » je n’ose pas imaginer…

On peut voir la peur de finir en nugget la submerger, car malgré ses couches et sous-couches et sous sous….hmum je m’égare la, elle en tremblait !

Justement en parlant de démoniste, vous vous êtes mariés à un gnome démoniste, est ce vrai que tu gardes des démonistes dans ton ventre ?

- Ce ne sont que des vilaines paroles, ce n’est pas un prisonnier, il est très chaud et tendre mon mari !

Laël en profite pour sortir une mini poupée à l’effigie de son gnome de dessous son plumage, et elle commença à lui faire des papouilles.

Pourquoi vous vous êtes mariés avec un gnome ?

- C’est une longue et ancienne histoire qui s’explique par un abus de boisson. C’est un gentil gnome qui a beaucoup d’ambitions. Il souhaite devenir maître du monde, ça doit impliquer beaucoup de travail et c’est une activité honorable, bien que je me demande ce qu’il fait réellement.

Et vous l’aimez ?

Un long silence s’en suivit, elle sortit encore de son plumage une gnomophoto ou l’on peut voir un proto qu’elle fixa un moment.

- J’aime ma petite famille ! lui c’est George junior

Et que pensez-vous du sacrifice de gnomes ? Pensez vous réellement que ça influence les futurs combats que vous allez menez ?
- Je ne sacrifie pas de gnomes, en revanche les nains oui, les paladins aussi, c’est que ça fleurit vite ses bêtes la. Enfin c’est pratique aussi les paladins, pour garder la cave des gnomes !

Ça fait quoi d’être une elfette ?

- Etre une elfette ça me permet d’être humble auprès de mes groupies et de mes admirateurs. Etre super Chicken est une grosse responsabilité. Etre une elfette c’est aussi se sentir plus svelte….ce sont deux mondes différents.

Aimez-vous mordre ?

Une lueur de folie passait dans les yeux de Laël, elle regardait fixement mon oreille avec la tête légèrement penchée et un filet de bave qui sortait de son bec.

- Je pense que l’on peut dire oui, bien que je ne me permettrais pas…ou si peu, ou juste avec de bons camarades.

Comment faites vous pour garder vos cheveux aussi vert ?

- C’est de la terre prêté par mes confrères n’arbuste, et puis le bain annuel explique aussi la couleur.

Sinon, sur un plan un peu moins personnel, les lecteurs sont curieux d’en savoir un peu plus sur votre guilde, ou des gens étranges se côtoient. Que pouvez vous nous dire sur Avalon, c’est une secte ? Un ordre nouveau ? Un repère de sauveur de monde ?

- je domine mes confrères mais je ne suis pas un gourou…humm je me demande si je vais me faire déplumer du coup.
On sauve le monde régulièrement, vu que c’est un gros bazar, nous sommes de simples aventuriers proche, même si évidement je suis Super Chicken.
Nous avons des valeurs simples, l’honneur, la fraternité. En résumé, on est un groupe réuni pour faire une bonne baston, s’amuser et manger de la bonne bouffe !

Comme toute héroïne vous avez également vos penchants exotiques. Par exemple... *jette un chocobon en l’air*

Laël fait un magnifique saut périlleux en rattrapant le choco directement dans son bec et en le mâchouillant sauvagement.

D’où vous vient cet amour pour le chocolat ? Qu’est ce que ça vous fait ?

- Il n’y a pas d’explications rationnelles, tout le monde dirait pareil surtout les prêtresses ! C’est juste divinement bon en résumé.

Mais justement selon les dernières rumeurs Leoni, une de vos consœurs Avalonienne aurait arrêté le chocolat ?

- Oui la sainte aux vénérables moelleux s’est mise à la diète. Ni ! Nous étions tous très choqué mais du coup, cela en fait plus pour moi
Un rire machiavélique remplit un instant le calme et l’atmosphère féerique de reflet de lune.

Bien cette interview touche à sa fin, ou à sa faim devrais je dire, vu qu’elle ne va pas tarder à rejoindre le pays de la sieste…bun oui pour obtenir cette interview je l’ai payé 3 paniers entier rempli de chocolat, autant dire qu’elle m’a plumé.

On peut observer une Laël déchainée qui se bâfre de choco et qui en cache dans son plumage.

Humm un dernier mot ? Des idées à transmettre, ou des amis à saluer peut être ?

- Je remercie ma famille, ma très chère Avalon notamment de m’avoir accepté comme je suis et qu’elle arrive à supporter ma célébrité et ma…lourdeur.
Et puis les chouettes sont nos amies et faut les aimer aussi.

Cette interview se termine donc sur ses bonnes paroles, je vous retrouveraiiii….haaaaa…

Une main tremblante tente d’expliquer qu’ Anaros, notre journaliste, s’est fait diaboliquement mordiller la n’oreille droite par une chouette enragée qui bavait.


 

Ingénieurie quand tu nous tiens

Ulduar et les avancées technologiques

Par Isshrinä T. Leag, Ingénieuse gnome certifiée



L'ouverture des portes d'Ulduar a marqué un point important dans la quête de tous les ingénieurs et ingénieuses de faire progresser la science. En effet nous avons pu avoir accès à certains éléments technologiques créés par les titans eux mêmes. Ce court document présentera une technologie importante qui a été adaptée par la science gnome à partir des observations que nous avons pu faire sur les machines présentes à Ulduar ainsi que l'ouverture d'une discussion sur le coeur de XT-002.



1) L'acquisition et la conversion de technologie des titans: La téléportation



Dès notre entrée à Ulduar, nous, ingénieurs, nous sommes immédiatement penchés sur le système de téléportation qui y sert de moyen de transport principal. En effet bien que les technologies de téléportations soient déjà connues de l'ingénierie : Jhordy Lanforge, Scooty et Risette O'Byron ont réussi à construire des machines qui permettent à un ingénieur possédant une commande de transporteur ultra-sécurisé d'être téléporté soit à Gadgetzan, soit à Baie-du-butin, soit au poste de Toshley. Le fonctionnement est fondamentalement différent du sytème mis en place à Ulduar par les titans. Alors que les systèmes que nous avions construits précédemment permettaient de dissoudre les molécules du sujet dans un vide spatio-temporel, de les « aspirer » et de de les reconstituer sur un téléporteur situé à un lieu défini, le système d'Ulduar fonctionne plutôt avec deux téléporteurs, l'un poussant les molécules et l'autre les aspirant. De plus, les deux contribuent à la reconstruction moléculaire ce qui explique leur énorme stabilité. C'est cette technologie, la propulsion moléculaire vers un point défini, que nous n'avions pas encore, et son adaptation c'est faite assez rapidement et nous pouvons désormais nous servir d'une base pour nous propulser non seulement à un seul endroit, mais n'importe ou en Norfendre grâce aux générateurs de tunnel spatio-temporel. Au delà de cette distance la batterie n'aurait plus assez de puissance et donc le risque de mauvaise reconstitution moléculaire est trop grand pour l'employer. Le fait que nous ayons un téléporteur de type « propulseur moléculaire » nous donne donc beaucoup de liberté dans nos déplacements. Cependant il n'a pas toute la stabilité d'un système à double téléporteurs et les mesures de sécurité d'usage doivent s'appliquer.

scooty-gazette 3jhordy-gazette3risette-gazette3

 

 



2)Le coeur de XT-002


XT-002 est vraiment une oeuvre technologique grandiose, sa souplesse, sa force, sa matrice émotionnelle sont autant de facteurs qui font de lui une machine unique en son genre. Malheureusement il y a présentement quelques problèmes de programmation qui rendent ce magnifique robot légèrement inconscient de sa force. Il est soupçonné que ces problèmes se situent dans les transistors séquentiels de type B-43 mais davantage de recherches seront requise afin de pouvoir les corriger. Le but de ce court article n'étant pas de traiter des problèmes qui affligent cette machine mais bien de parler de la source d'énergie qui réussit à activer d'une façon remarquable ces tonnes de métal en lui donnant une force surhumaine. Le coeur de XT-002, voilà une source d'énergie qui pourrait concrétiser les rêves technologiques les plus fous ! Après quelques analyses il me semble que contrairement aux batteries en or, ou même aux batteries en khorium, le coeur de XT-002 est plus puissant et a une durée de vie beaucoup plus grande parce qu'il est capable de s'auto-recharger lorsqu'il vient de faire un effort important. Pour cela il doit « s'exposer » ce qui signifie sortir à l'air libre. La réponse m'apparaît là confrères scientifiques, l'air ! Le coeur se recharge à l'air parce que le métal qui le constitue réagit aux molécules qui s'y trouvent afin de créer la réaction chimique nécessaire à la restructuration des molécules énergitiques dans la batterie. Si mes calculs sont bons cette méthode pourrait potentiellement augmenter de 300% la vitesse de décharge d'une batterie, donc augmenter la force émise par centimètre carré par 300%. Le problème étant bien sur la vulnérabilité du coeur lors de cette phase. C'est pourquoi il importe de poursuivre les recherches, est-ce qu'il y aurait moyen d'injecter directement dans le coeur les molécules aériennes requises en se servant d'un injecteur de potion modifié ? Est-ce que la chaleur du coeur influe sur la restructuration moléculaire au niveau atomique ? Je vous tiendrai au courant de l'avancée de mes recherches en général, et particulièrement sur le coeur de XT-002 dans le prochaine numéro de la gazette d'Avalon.

 

 


Recette de cuisine exclusive par Bhryn

 

 

 

"Pain de marche nain aux noisettes

Parr la barrbe du grand Magni. Cerrtains d’entrre vous m’ont demandé comment les nains pouvaient tenirr si longtemps en combat sans manger, alorrs qu’en temps orrrdinairre, ils baffrrent en permanence.

L’secrret, c’est le pain de marrche nain, dont j’vais vous expliquer la rrecette. Celle ci, j’la tiens d’ma grand mèrre. C’est une rrecette aux noisettes.

En premier lieu, faut prréparrer les noisettes. C’t un fruit sec. Et faut bien avouer qu’on aime pas trrop les trrucs secs, nous les nains. C’est pourr ca, qu’les noisettes serront mises a trremper dans un fut d’bière une bonne semaine avant de confectionner le pain. Après une semaine de trrempe, les noisettes sont norrmalement suffisament imbibées. Pour rrécupérrer les noisettes, la meilleurre méthode, c’est de boirre la bière dans le fût et de rrecrracher au fur et à mesurre les noisettes dans un saladier.

Vient ensuite la préparation d’la pate. La, pas d’surrprrise, faut d’la farrine, des oeufs, du sucrre et d’la matièrre grrasse. Mais pas n’imporrte quelle matièrre grrasse ! La haute valeur énerrgétique du pain de marrche vient de sa matière grasse : l’huile de murrloc.
L’huile est recuperée sur un murrloc bien dodu. On dit que ceux des Paluns donnent l’huile la plus frruitée. Bien qu’on puisse mettrre le murloc dans un prressoir automatique, la méthode trraditionnelle naine de prressage au marrteau de guerrre rréhausse le goût. On obtiendra un jus qu’il faudrra laisser décanter quelques heurres dans un seau. L’huile se rretrrouverra au dessus. Il n’y aurra plus qu’à la rrécupérrer. En dessous, le sang pourrra etrre vendu à un démoniste, et la bile qui se dépose tout au fond pourrra serrvir de gel coiffant aux gnomes.

L’étape suivante, celle du mélangeage des ingrédients est crruciale. Pourr assurrer une pate moelleuse, il convient de bien la malaxer dans un baquet en la foulant avec les pieds, pendant une bonne heure.
Pourr des rraisons élémentairres d’hygiène, il est conseillé de rretirrer ses bottes avant de fouler la pate.

La derrnièrre étape, celle de la caisson a aussi ses rrègles. Chaque guerrrier amène son moule pour cuirre son pain de marrche. La tradition veut que le pain soit moulé dans le casque d’un ennemi vaincu. Voila pourrquoi les guerriers nains prréferrent se battrre contrre les taurrens que contrre les gobelins. Le casque est rrempli avec la pate et le tout est mis à cuirre surr le cote d’une forrge.

Une fois cuit, le pain est demoulé. On le rroule alorrs dans une peau worrg pourr sa conserrvation. On a jamais su combien de temps, le pain se conserrvait, vu qu’il est mangé dans la jourrnée. "

 



Informations exclusives

 

* La suite du journal de bord : un nouveau départ sera disponible dès demain : www.ile-avalon.org/forum/viewtopic.php?t=6242

* Des cris déchirants ont retentit, hier apres midi à Dalaran. Alerté par cette hystérie collective notre reportrice de chic et de choc s'est rendue à la fontaine de Dalaran d'où semblait provenir cette ferveur. Une photo valant mieux que un long discours,
voici ce que elle vit.

krolender

Krolender se baignant nu dans la fontaine de Dalaran en plein jour et devant une foule de gens assemblés pour regarder ce pittoresque spectacle! Arrêté par les soldats du Concordat Argenté et placé en cellule de dégrisement, il aurait déclaré avoir "été induit en erreur par un nain parlant de fontaine de bière". Heureusement aucune victime n'est à déclarer parmi les jeunes femmes qui se sont évanouis à la vue de cette torride scène. Interviewé ce matin à la sortie des locaux du Concordat Argenté il nous a déclaré: "Un bon bain d'eau fraiche çà vous desaoule de suite"

( information transmise par Télar Parle Nuage )

 

 


Petites Annonces:

Le petit Georges cherche un babysitteur pour les soirs de 20h à minuit, 3 ou 4 soirs par semaines. Ses parents souhaitent une personne sachant gérer les complications, ayant une bonne résistance à la foudre, au feu ou aux poisons.Contacter les parents au nid principal des druides ou à la cave des démonistes.



La personne qui a volé les gâteaux au chocolat dans la boulangerie des quais d'Avalon est priée de les rendre ou d'en ramener une quantité équivalente.


Vends petite maison au sud de la couronne de glace. Vue dégagée sur la forêt du chant de cristal. Camp de chevalier dans le jardin. répondre à l'annonce 23



Chasseur cherche vendeur d'alcool pouvant livrer de grandes quantités de bière en Norfendre dans un délai court
répondre à l'annonce 8761



Perdu écureuil mécanique. Grosse récompense.
répondre à l'annonce 555-8647



Il me manque un plan que l'on peut trouver dans le sac du Mekgénieur Montevapeur je cherche une personne pour prendre des claques à ma place.
répondre à l'annonce 1406625



Gnome démoniste druide et prêtre cherche professeur pour apprendre le chamanisme, le paladinat ou la chasse.
répondre à l'annonce 111

 

 


Dans la Gazette n°4, à paraitre en décembre :

Etude du Phlogiston et de ses usages dans l'ingénierie moderne

Un questionnaire révélateur de personnalité

Une interview exclusive

Ainsi que bien d'autres articles passionnants




 

Actualités MMORPG

Veuillez rendre accessible en écriture le répertoire du cache !